Accueil > annonce de 2012 classee en archive / CHAMPIONNAT DE FRANCE MINIME CADET DU 18 AU 20 MAI 2012

annonce de 2012 classee en archive / CHAMPIONNAT DE FRANCE MINIME CADET DU 18 AU 20 MAI 2012

LIEN POUR RESULTATS CLIQUEZ ICI

A Salon de Provence, un violent orage a éclaté à l’aube de la phase finale sur le circuit du Mistral, qui renouait avec l’organisation d’une grande épreuve nationale. Pour les acteurs du Championnat de France Minime-Cadet, une toute autre course a débuté quand les conditions sèches qui ont subitement laissé la place à une piste complètement détrempée. Cela n’a pas empêché les jeunes kartmen français âgés de 9 à 14 ans de s’affronter avec beaucoup de talent et de détermination. Au final, Adam Eteki en Minime et Téo Laforge en Cadet sont sortis vainqueurs de duels épiques. Mais pour ces deux catégories, les Championnats ne font que commencer…
 
Avec 58 pilotes de la catégorie Minime au départ de la première des trois épreuves du Championnat de France, le spectacle n’a pas manqué sur le superbe et sélectif tracé de la région PACAC. Aux essais chronométrés, Théo Pourchaire (Zanardi) se hissait d’entrée au sommet de la hiérarchie en réalisant la pole position devant Jean-Baptiste Simmenauer. Avec Timothy Peisselon, Hugo Roch et Tom Lledo aux places suivantes, on retrouvait pas moins de quatre marques différentes de châssis dans le top-5 (Zanardi, ART GP, Intrepid et OTK). Il faut rappeler que les châssis Minime-Cadet ont bénéficié d’une nouvelle homologation cet hiver et beaucoup de marques européennes ont relevé le défi.
 
De somptueux duels animaient les manches qualificatives, qui voyaient Pourchaire confirmer en s’imposant à chacune de ses trois sorties. Les trois autres manches revenaient à Peisselon, Simmenauer et Venturi. Après l’orage, les pilotes s’élançaient sur une piste détrempée pour leur préfinale, sans pneus pluie comme le veut le règlement. Après un étonnant numéro d’équilibriste, Adam Eteki (OTK) s’imposait devant Enzo Valente (Sodi). Du côté de Pourchaire en revanche, c’était la descente aux enfers, puisque le poleman ne couvrait pas le moindre tour. La tête sur les épaules, Eteki poursuivait son effort en finale et confirmait bien vite par une nouvelle victoire. “C’est génial de commencer le Championnat de cette manière. Me voilà avec 200 points alors que mon rival le plus proche n’en compte que 160”, se réjouissait Adam. Le rival en question se nomme Hugo Chevalier (Birel) qui a réussi à sortir du peloton de chasse pour se classer deuxième devant Florian Venturi (ART GP), auteur d’une fabuleuse remontée depuis la 27e place. Vingt-deuxième au départ et quatrième à l’arrivée, Simmenauer (ART GP) s’en est également très bien sorti. Il a fini par prendre le meilleur sur Tom Lledo, Alan Landemaine et Alexandre Retou, tous trois sur des châssis OTK. Moins de réussite pour Enzo Valente, qui se voyait déclassé à l’arrivée.
 
L’expérience des 31 pilotes inscrits en Cadet nous a permis d’assister à des duels d’anthologie. Même lorsque la pluie est fortement tombée dans les Bouches du Rhône, l’intensité n’est jamais retombée entre des concurrents qui ont déjà beaucoup de métier. Annoncé comme l’un des grands favoris, Nathan Hedouin (ART GP) dévoilait d’entrée ses ambitions en s’adjugeant la pole position pour trois petits centièmes face à Téo Laforge (Sodi). Hedouin gagnait ensuite une manche, tout comme Tom Leuillet (Birel) et Thomas Rouchy (OTK). Pourtant, aucun de ses trois pilotes ne s’installait sur l’une des trois meilleures places sur la grille de départ de la préfinale, suite à la régularité dont ont su faire preuve Alexandre Vromant (MG), Adrien Renaudin (OTK) et le Monégasque Hugo Hakkinen (OTK). Ce dernier n’est autre que le fils du double Champion du Monde de F1 98 et 99, Mika Hakkinen.
 
Le suspense reprenait vite ses droits après l’orage, en dépit de conditions d’adhérence difficiles. Au fil des tours, deux pilotes sortaient du lot en préfinale: Rouchy et Hedouin. Ils finissaient par couper l’arrivée dans cet ordre. Evan Pichard-Arnaud parvenait à se hisser parmi les meilleurs pour se classer à la 3e place, que convoitait Vromant. La hiérarchie évoluait encore en finale. Cette fois débarrassé de Rouchy, Hedouin butait sur un excellent Laforge, qui s’imposait avec panache. Rouchy se consolait en montant sur le podium et en prenant les points du meilleur tour. Hakkinen arrivait à quelques longueurs devant cinq pilotes qui ont terminé dans un mouchoir: Vromant, Renaudin, Pichard-Arnaud, Leuillet et Jean-Noël Sarfati (MG), parti 19e !
 
Avec Rouchy crédité de 177 points, Hedouin de 170 et Laforge de 161, le Championnat s’annonce très ouvert en Cadet. Rendez-vous pour la suite des festivités les 7-8 juillet à Soucy dans l’Yonne pour le deuxième des trois rendez-vous 2012.

Intéressé ?

  • Par téléphone : 04 90 42 15 38
  • Par email :
  • Contactez-nous